L'étang


Situé à l'Ouest de la commune de Les Voivres, entre plaine et forêts, l'étang Lallemand s'étend sur deux hectares et abrite une faune et une flore variées typiques des zones humides.
Ce lieu offre un cadre propice à la détente, à la découverte ou encore à la pêche grâce aux aménagements dont il a bénéficié au fil des années.

Géographie

L'étang Lallemand est alimenté par le ruisseau le Ru Migaille qui prend sa source en amont du village de Les Voivres.
Il bénéficie d’un bassin versant de 770 hectares sur lequel se trouve le village, des prairies et cultures au sud et des bois au nord. 

Historique

L'étang Lallemand fut créé en 1572 pour servir de réservoir aux premières forges du canton : Les Forges Quenot.
Au début du siècle dernier, l'énergie hydraulique fournie par l’étang était transformée en énergie électrique grâce à l'action d'une roue à eau. Ce système de production énergétique alimentait à l'époque la ferme Saint-Joseph en électricité tout en conservant sa fonction première qui était d'utiliser la force hydraulique pour faire fonctionner les machines agricoles.
En 1995, l'étang Lallemand est acheté par une Socièté Civile Immobilière composée de 117 personnes afin de poursuivre la politique de redynamisation du village de Les Voivres mise en place par le Maire M. Fournier.

Faune

L'étang Lallemand abrite un grand nombre d'espèces différentes : On distingue une demi-douzaines d'espèces de poissons présentes dans ses eaux. Des tritons, des libellules, des grenouilles, des martin-pêcheurs et autres papillons vivent dans les zones humides en amont de l'étang.


Protection

Le site de l'étang Lallemand fait l'objet de mesures de protection portées par le Conservatoire des Espaces Naturels de Lorraine. En effet, il s'agit d'un espace naturel sensible qu'il convient de préserver et de respecter.